Accueil

L’enfant “non conforme”.
Corps, normes, classifications

9 & 10 novembre 2018

Université de Strasbourg

La question transversale d’un diagnostic spécifique fondé sur la notion de « trouble » à partir des nouvelles nosographies s’est imposée depuis les années 90. Elle est soulevée quelles que soient les difficultés, TDAH, dyslexie ou autres (Maleval, 2003). Quels effets ce repérage des « troubles », ainsi que le formulent aujourd’hui la CIM 10, le DSM 5, induit-il sur les professionnels, mais également sur les familles et sur l’enfant lui-même (Chagnon, 2006) ? Que ce soit dans les contextes scolaire, médical ou social, la recherche de causes organique, neurologique, cérébrale aux troubles mentaux a pour effet que le corps de l’enfant est examiné sous toutes ses formes et parfois traité médicalement. Mais qu’en est-il de la souffrance psychique de l’enfant et de ses proches. Du diagnostic anténatal au corps de l’enfant obèse, de l’enfant malade, hyperactif, violent ou genré, quelles normes la société crée-t-elle et impose-t-elle au corps et aux comportements de l’enfant ? A quels impératifs répondent ces normes ?

Ce colloque s’adresse aux étudiants et chercheurs des disciplines concernées (psychologie, sociologie, sciences de l’éducation) et aux professionnels concernés par les difficultés de l’enfant (psychiatres, psychologues, métiers de l’éducation et de l’enseignement, travailleurs sociaux, personnel médical et paramédical).

 

 

0

Your Cart